Pour Suivre le Blog


Pour suivre le blog automatiquement et être informés des nouveaux articles, entrez votre e-mail ci-dessous:

Suivre Trains-Suisse et Chrominance par e-mail automatique pour être toujours informé en premier !

lundi 27 mai 2019

Ritom: de la puissance pour le courant et du calme pour les poissons

Ritom SA construit une nouvelle centrale électrique trois fois plus puissante que l’ancienne.

Elle construit en outre un grand bassin de compensation afin d’éviter que les poissons ne soient emportés

par les importants volumes d’eau déversés par la centrale.



 


Au début du XXe siècle, les chemins de fer suisses faisaient encore en grande partie appel au charbon pour leurs besoins énergétiques. Mais la mise en service de l’usine électrique de Ritom en 1920 a marqué les débuts de leur électrification, et ceux d’une véritable histoire à succès. De nouvelles centrales sont venues s’ajouter à celle de Ritom depuis. Grâce à elles, les CFF roulent pour 90% à l’énergie hydraulique. L’essentiel de ce courant émane de leurs propres installations. Cela fait une centaine d’années que la centrale électrique de Ritom produit du courant de traction pour l’axe ferroviaire nord-sud.

Des jalons dans l’histoire du chemin de fer

L’usine électrique de Ritom n’a guère connu de changements au cours des cent dernières années. En revanche, les changements survenus sur l’axe nord-sud ont été des plus importants pendant toute cette période. La ligne est parcourue par des trains de plus en plus nombreux et performants. Et la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard en 2016, suivie de celle du tunnel de base du Ceneri en 2020, montre que cette évolution se poursuit. Afin de couvrir des besoins de courant en hausse, et parce que l’ancienne centrale, centenaire, arrive en fin de vie, une nouvelle installation, plus puissante, est en cours de construction.

De bonnes conditions de vie pour les poissons

Avec la nouvelle centrale électrique, la puissance installée va tripler: elle passera de 44 mégawatts à 120 mégawatts. La production annuelle moyenne, chiffrée à environ 150 gigawattheures, restera stable. Autrement dit, si de nombreux trains circulent simultanément sur l’axe nord-sud, il est possible d’ouvrir très rapidement les vannes du lac de Ritom afin d’accroître la production. Cela a pour conséquence que la quantité d’eau turbinée redescendant en vallée croît brutalement, puis diminue tout aussi vite. Cela signifie que suivant les heures et les saisons, une quantité d’eau dix fois supérieure au débit naturel du Tessin vient s’y déverser. Si cette eau était simplement rejetée dans le lit de la rivière, cela représenterait un grand danger pour le frai et les jeunes poissons, qui risquent d’être emportés. Afin que cela n’arrive pas, le Ritom SA construisent un bassin de compensation. En faisant office de tampon, celui-ci fait en sorte qu’indépendamment de la puissance électrique requise et du volume d’eau turbinée, le débit de l’eau qui s’écoule dans le Tessin reste constant, préservant ainsi les conditions de vie de la faune aquatique.

lundi 20 mai 2019

100 ans de traction électrique aux CFF

Le 7 juillet 1919, la première ligne électrifiée des CFF fut mise en service, entre Berne et Thoune.


Pour fêter cet événement, un train spécial, tiré par une crocodile datant de 1919 fera ce même trajet le



DIMANCHE 7 JUILLET 2019



vous pouvez encore vous inscrire à cet événement historique organisé par CFF Historic à l'adresse suivante:




mercredi 1 mai 2019

MOB, plus de changement de train à Zweissimmen

MOB: de Montreux à Interlaken sans changer

Des voitures à écartement variable dans la cadre du projet Goldenpass Express permettront de passer de la voie métrique à une voie normale en quelques secondes.


storybild
Il n'y aura bientôt plus besoin de changer de train à Zweisimmen (BE) pour les voyageurs du MOB. (Photo: Keystone)
Les voyageurs pourront bientôt emprunter le Montreux Oberland bernois (MOB) sans devoir changer de train à Zweisimmen (BE) grâce à des voitures à écartement variable. Le coût du projet Goldenpass Express s'élève à 76 millions de francs.
Il sera donc possible de relier sans changement Montreux (VD) et Interlaken (BE). En vue de sa mise en service le 13 décembre 2020, le Goldenpass Express est entré dans la phase de réalisation. Une étape cruciale a été franchie avec les tests de bogies d'un genre révolutionnaire, a annoncé mercredi la compagnie du MOB.
Pour la première fois, un train est passé de la voie métrique à une voie normale en quelques secondes. Cette prouesse technique a été rendue possible grâce à de nouveaux bogies, ces chariots amovibles qui guident les voitures, à écartement variable produits par l'entreprise Alstom.
Jamais un tel écartement, de 1 à 1,43 mètre, n'avait été effectué en si peu de temps, a souligné le MOB. Les passages ont été effectués sur une rampe d'écartement réalisée à Zweisimmen. Ce projet est mené de concert avec la compagnie bernoise du BLS qui exploite le tronçon entre Zweisimmen et Interlaken.
Ce projet est innovant pour le paysage ferroviaire. Il supprime en effet la barrière entre la voie métrique et la voie normale. La mise en place du Goldenpass Express permettra d'augmenter l'offre d'environ 15%. Les pendulaires en retireront des avantages au niveau de la cadence.


Impulsion au tourisme
Sur le plan touristique, le Goldenpass Express permettra de relier trois pôles touristiques majeurs sans changer de train: Montreux, Gstaad et Interlaken. La station située sur les rives du lac Léman se rapprochera ainsi de la Jungfrau et de Lucerne.
L'idée de relier par chemin de fer le lac Léman, Gstaad et les lacs de Thoune et de Brienz remonte à 1873. Il s'agissait d'unir des régions touristiques. Mais les voies ont été construites de manière différente: métrique (1 mètre) entre Montreux et Zweisimmen mais normale (1,435 mètre) entre Zweisimmen et Interlaken.
Dans les années 1930, on songeait à construire un troisième rail. A la fin des années 2000, le MOB part sur un concept différent. Plutôt que de changer les rails, il choisit de modifier les bogies.




En images, la démonstration du procédé:






mercredi 17 avril 2019

Le Funiculaire le plus raide du monde

Il est Suisse, et se trouve à Stoos, dans le canton de Schwytz. C'est le funiculaire le plus raide du monde, doté d'une technologie dernier cri permettant à ses passagers de se trouver sur un plancher stable, quel que soit l'inclinaison de la pente.




A découvrir dans la vidéo ci-dessus ou bien sous www.chrominance.ch ou www.trains-suisse.ch

jeudi 28 mars 2019

Chiffres record pour la Jungfraubahn


La compagnie Jungfraubahn a enregistré en 2018 le meilleur résultat de son histoire à 47,8 millions de francs, en progression de 15% sur un an.


storybild

Plus d'un million de passagers ont été transportés par la Jungfraubahn. (Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)



L'entreprise bernoise de chemins de fer et exploitant de remontées mécaniques, Jungfraubahn, a largement tiré profit de l'attrait du col du Jungfraujoch.
Les recettes d'exploitation, en augmentation de 9,8%, ont dépassé la barre des 200 millions de francs à 212,8 millions, et s'inscrit dans la cible des analystes consultés par AWP. Le résultat opérationnel (Ebit) a bondi de 15% à 61 millions, la marge correspondante s'étoffant de 1,2 point de pourcentage à 28,6%, ressort-il du rapport annuel publié jeudi.
Pour la troisième fois, le nombre de voyageurs qui se sont rendus au Jungfraujoch, col entre les sommets du Mönch et de la Jungfrau qui abrite la plus haute gare ferroviaire d'Europe, a dépassé la barre du million (1,06 million), portant le rendement moyen à 2 francs suisses par visiteur.
Le segment Experience Mountains a connu la meilleure progression des ventes ( 25%) par rapport à 2017 à 27,4 millions de francs. Le manque de neige ainsi qu'une chaleur persistante ont pesé sur les ventes du secteur sports d'hiver qui affiche une moindre performance sur un an ( 7,4%) à 28 millions.
Bon départ en 2019
L'année 2019 a déjà bien démarré avec une hausse de fréquentation au premier trimestre de 7,3% de visiteurs à destination du Jungfraujoch, à par rapport à la même période l'année dernière. La société compte poursuivre ses investissements dans les infrastructures estimés à 320 millions au total.
La télécabine Eigerexpress - pour laquelle la somme de 160 millions de francs a déjà été engagée - devrait ouvrir fin 2020. Un dividende de 2,80 francs sera proposé aux actionnaires, contre 2,40 CHF un an plus tôt, a annoncé la société.

jeudi 31 janvier 2019

CFF: Les premiers IC2000 modifiés sont là

Trois-cent quarante-et-une voitures de première et de seconde classe doivent être rénovées d'ici à 2024 afin de leur garantir 20 années de vie supplémentaires. Les deux premiers wagons modernisés de l'IC2000 sont sortis des ateliers ce jeudi.
Outre le nouvel éclairage, les nouveaux revêtements de siège et la nouvelle moquette, les deux prototypes ont aussi reçu de nouvelles tablettes. Ces dernières sont désormais équipées de prises électriques. Dans les secteurs affaires des wagons de première classe, elles comprendront aussi des chargeurs inductifs de smartphones, indiquent les CFF jeudi.


mercredi 16 janvier 2019

La Flèche Bleue à Kandersteg, c'est ce dimanche

Depuis 10 ans, la charmante station de Kandersteg organise une semaine Belle-Epoque.



Chaque année, un train historique traverse la Suisse, depuis Bâle au portail Nord du tunnel du Lötschberg, à Kandersteg et retour.

Cette année, ce sera un train rarement vu, la Flèche Bleue du BLS qui nous honorera de sa présence.






Chrominance et Trains-Suisse.ch seront là pour filmer et vous faire partager cet instant.

jeudi 3 janvier 2019

Bilan de l'année 2018 de Chrominance et Trains-Suisse


Début de l’année, c’est le temps de faire le bilan de l’année passée.


et les deux sites web


ont connu une nouvelle année exceptionnelle :



  • 244’259 vues, soit le double de 2017, qui était le double de 2016
  • 88 vidéos en ligne au 31 décembre 2018, pour vous faire plaisir !
  • Plus de 800 abonnés, contre 390 en 2017
  • Plus de 650 visiteurs uniques par mois sur le site de Chrominance.
  • Plus de 800 visiteurs uniques par mois sur le nouveau site Trains-suisse.ch
  • Un total de 1'500 visiteurs par mois sur les deux sites Internet.
  • 60 articles techniques et tutoriels sur Final Cut Pro X, à votre disposition !

Ce succès, c’est vous, chers spectateurs et internautes qui appréciez ce que Chrominance Productions vous propose.



Alors, à vous tous et à chacun d’entre vous, Merci, Merci, Merci
et mes meilleurs vœux pour 2019 !

mardi 18 décembre 2018

En Suisse des Chemins de Fer Particuliers

Après le film "La Suisse Paradis du Rail", voici une nouvelle production sur le monde ferroviaire helvétique:


"En Suisse des Chemins de Fer Particuliers"



Un DVD disponible de suite sur

Une conférence disponible sur le site des conférenciers multimédia:

BANDE ANNONCE DU FILM